Nicolas Perez Prada

Je suis Nicolas Perez Prada, je prépare depuis octobre 2013 une thèse intitulée “Le métamanga : l’imbrication des procédés réflexifs dans le manga et l’anime”.

Cette thèse se situe dans le prolongement de travaux menés en Licence et en Master à l’université de Limoges dans le cadre du cours de “Cultures médiatiques” dispensé par Jacques Migozzi, Natacha Levet et Irène Langlet qui dirige ma thèse.

Dans le cadre de ce cours et pour mes mémoires de master j’avais travaillé sur le shōnen manga comme alias contemporain du roman feuilleton, sur l’intertextualité en manga, sur la notion d’œuvre en réseau en manga et sur la transmédialité en manga.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.