Appel à communication : Théories et esthétiques des genres de l’imaginaire : autour des travaux de Maurice Lévy et Jacques Goimard

APPEL A COMMUNICATIONS :

Colloque, Bordeaux III (12-13 février 2015)

« Théories et esthétiques des genres de l’imaginaire :
autour des travaux de Maurice Lévy et Jacques Goimard »
Université Bordeaux Montaigne/ MSHA

Deux grands esprits nous ont quittés ces deux dernières années : Maurice Lévy et Jacques Goimard. Le premier, auteur (entre autres publications) d’un ouvrage séminal sur le roman gothique, d’un livre sur Boswell et d’une étude sur Lovecraft, éminent spécialiste de la littérature du 18éme et de la littérature victorienne, également traducteur, fut un ouvreur et un passeur pour le CERLI (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Littératures de l’Imaginaire) qu’il fonda en 1979. Est-il nécessaire de rappeler combien stimulant fut son concours à la promotion du gothique, de l’étrange, du surnaturel ou du fantastique en général ? Nombre de thèses dirigées par ses soins ont permis de donner leurs lettres de noblesse à des genres négligés jusque-là, voire dédaignés, par le monde académique.
Jacques Goimard, quant à lui, fut un fidèle compagnon de route du CERLI. On connaît ses importantes contributions éditoriales au cinéma, à la science-fiction et aux genres en général : ses anthologies de la SF (avec Gérard Klein) et du fantastique (avec Roland Stragliati) ou ses nombreux articles parus dans Fiction. Directeur de collection aux éditions Pocket, il a publié près de huit cents ouvrages, contribué à diffuser des œuvres majeures et aussi à exhumer des textes oubliés mais non moins fascinants.
Il était donc temps de rendre hommage à ces deux grandes figures tutélaires en organisant deux jours de colloque en leur mémoire. Les passerelles sont multiples entre leurs œuvres. D’abord le gothique, dont Maurice Lévy restera le spécialiste indiscutable, ensuite les genres que Jacques Goimard analysera dans quatre ouvrages fondamentaux : Critique de la science-fiction, Critique du fantastique et de l’insolite, Critique du merveilleux et de la fantasy et Critique des genres, enfin la poétique. Tous deux se sont aussi intéressés à la théorie et l’esthétique des genres de l’imaginaire (gothique, fantastique, mais aussi merveilleux et science fiction)
Maurice Lévy écrivait : « l’histoire du vocable ‘’gothique’’ étonne, tant ses dérives sont notoires et radicales. Á l’origine utilisé pour qualifier une école littéraire particulière, le terme en est venu à désigner tout ce qui, en littérature, sur nos écrans ou dans la vie, inspire peur, terreur, horreur, angoisse ou épouvante. Mais l’épithète désigne aussi, aujourd’hui, une culture, une noire manière d’être au monde, des choix vestimentaires très typés et des préférences musicales affirmées, partagées en groupe. Horace Walpole suffoquerait sans doute de découvrir aujourd’hui les multiples emplois d’un mot qui pour lui n’avait de sens qu’architectural, ou historique ». Cette citation pourra servir de point de départ à une réflexion sur la place du gothique dans la littérature mais aussi les arts de l’image. On pourra se demander comment une certaine extension du vocable « gothique » a fini par gagner de nombreux aspects de la culture contemporaine, au point que l’hybridité générique est évidente dans la littérature (fantastique, fantasy, SF), mais aussi au cinéma (chez Tim Burton par exemple).
En plus de cet axe central, ce colloque visera aussi, plus largement, à partir des travaux de Jacques Goimard et de Maurice Lévy, à explorer les différentes théories concernant les genres de l’imaginaire et les modes de leurs représentations formelles dans des œuvres spécifiques classiques, modernes et contemporaines. Dans quelle mesure les concepts canoniques restent-ils opératoires ? Quel peut-être par exemple l’apport des gender studies, des cultural studies, de la philosophie, de l’anthropologie culturelle ou encore de la psychanalyse à l’étude des œuvres ? Quelles tendances nouvelles se dégagent ? Cette réflexion concernera aussi bien la littérature que les arts de l’image (cinéma, télévision, peinture, photographie, BD, jeux vidéo).
Un comité scientifique sera chargé de sélectionner les propositions de communications. Celles-ci devront être envoyées avant le 1er novembre 2014 à :

Natacha Vas-Deyres : natvd@cegetel.net
Gilles Menegaldo : gilles.menegaldo@univ-poitiers.fr
Christian Chelebourg : chelebourg@gmail.com
Lauric Guillaud : lauric.guillaud@sfr.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.