Genèse du poster. Partie 3 : l’édition vidéo.

Comme je travaille sur du média audio-visuel j’étais parfois en difficulté pour représenter de manière figée et muette ce qui aurait été beaucoup plus net à l’écran. C’est ainsi que j’ai transformé ceci :NPP powerpoint Mans - copie 2.012En ceci :

Et ceci :

NPP powerpoint Mans - copie 2.014En ceci :

On m’a demandé comment j’avais fait, je vais donc faire un petit tuto de Final Cut Pro, seulement sur Mac par conséquent… Pour les utilisateurs de Windows, je recommande plutôt de se tourner vers Adode Premiere et Adobe After Effect, ou bien Sony Vegas Pro, mais je n’ai jamais touché à ceux-là donc je ne suis pas en mesure de donner plus de conseils.

1. L’acquisition des vidéos

Pour les captures du jeu, j’ai utilisé :
openemu OpenEmu pour l’émulation du jeu (OS X uniquement)

qt Quicktime X intégré à OS X pour enregistrer l’écran (Fraps sous Windows)

hb2 Handbrake pour convertir les vidéos et les alléger (qui lui est multiplateforme)

Il est très simple d’enregistrer l’écran avec Quiktime, et finalement on obtient souvent un meilleur résultat qu’avec d’autres solutions du type Screenflow :

Capture d'écran 2014-06-26 20.30.15

2. Les choses sérieuses avec FCP

Pour donner une idée, ma première vidéo ressemble à ça dans ma timeline FCP (remarquez comme elle ressemble à la première diapo !) :
Capture d'écran 2014-06-24 03.53.23C’est un peu le fouillis comparé à la deuxième vidéo qui était beaucoup plus simple à monter :
Capture d'écran 2014-06-24 03.56.56Du coup j’ajoute une version annotée pour expliquer la première timeline :

Capture d'écran 2014-06-24 03.53.23 - copieEt j’ai fait une petite démonstration vidéo (avec en guest star ma petite Midna), je n’ai pas pris la peine de parler par-dessus pour expliquer mes gestes, il suffit vraiment juste de les reproduire et au pire, je peux toujours répondre aux commentaires s’il y en a !

Je vais juste finir en donnant deux raccourcis utiles quand on débute (plus que moi) :

  • B pour l’outil lame de rasoir qui sans surprise permet de couper les clips mais sachez que la manœuvre n’est pas destructrice, on peut ré-allonger un morceau qui avait été coupé, ce qui peut se montrer très utile quand on doit synchroniser plusieurs clips comme j’ai eu à le faire. (On coupe au moment à synchroniser sur les vidéos, on cale, on rallonge).
  • A qui permet de sélectionner les clips

Avec ces deux raccourcis basiques, on peut déjà commencer à faire des montages intéressants.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.