Conférence : “Mais c’est bien plus que du polar”

CONFÉRENCE GRAND PUBLIC “MAIS C’EST BIEN PLUS QUE DU POLAR… ?” LE JEUDI 28 MAI 2015 À 19H À LA BFM


INVITATION : CONFERENCE GRAND PUBLIC
entrée libre et gratuite dans la mesure des places disponibles


Mais c’est bien plus que du polar…
jeudi 28 mai 2015, à 19h
BFM, 2 place Aimé Césaire
Limoges
par Natacha Levet


Depuis quelques années déjà, 1 livre sur 4 vendu en France est un polar. Sous cette étiquette commode de polar se cache une production hétérogène, qui rassemble aussi bien les thrillers de Dan Brown ou de Marry Higgins Clark que les romans noirs d’Antoine Chainas et les polars politiques des auteurs scandinaves. Et si l’on s’arrêtait, une fois n’est pas coutume, sur les romans noirs français ? De Léo Malet à Antoine Chainas en passant par Jean-Patrick Manchette, beaucoup de chemin a été parcouru. Le roman noir français, saisi aujourd’hui, permet de poser de nombreuses questions. Tout d’abord, est-il vraiment du récit policier ? Historiquement, la production française s’enracine dans des familles, qui pour être proches, n’en sont pas moins différentes. Ensuite, le polar français est-il spécifique ? Quoi de commun entre le polar « amerloque » de la Série Noire de 1946, le néopolar des années 1970 et 1980 et le roman noir d’Antoine Chainas ou d’Hervé Le Corre aujourd’hui ? Enfin, qu’en est-il du statut du roman noir dans le paysage littéraire français ? Est-il toujours ce mauvais genre si décrié ? Est-il au contraire si légitime que certains le disent ? Comment certains auteurs parviennent-ils à s’échapper des collections spécialisées ? Ont-ils vraiment réussi à écrire plus que du polar ?



Conférencier :
Natacha Levet est maître de conférences en littérature à l’Université de Limoges, en poste à l’ESPE de l’Académie de Limoges (ex-IUFM) depuis 2007. Au sein de l’EHIC (Espaces Humains et Interactions Culturelles), elle travaille sur le genre policier (roman noir, fictions policières, fictions holmésiennes) et sur la littérature de jeunesse, plus précisément la littérature destinée aux adolescents. Mots-clés : fiction policière, roman noir, roman Young Adult, polar jeunesse, circulation transnationale des fictions populaires.
Publication : Sherlock Holmes. De Baker Street au grand écran, Autrement, 2012.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.