Colloque “Imaginaire sériel” (Grenoble, 28-29 mai)

1582-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-photographies-art-serie-Amsterdam-Ile-de-Re-New-York-Prague-Paris-wall30-anne-laure-maison-2Le colloque fait suite à une série de séminaires organisés à l’université Stendhal (octobre 2013 – décembre 2014), et dont l’objectif était de proposer une réflexion sur le rapport entre la série télévisée et le mythe. Il vise à élargir ce questionnement de façon à interroger l’impact de la sérialité sur notre imaginaire.

Pour info, retrouvez l’appel à communication ici.

Le carnet de recherches en ligne “Mythes et séries télévisées” propose des comptes-rendus des séances du séminaire.

 

Programme

 

JEUDI 28 MAI

Séances du matin, salle Jacques Cartier, LANSAD

8h30-9h30 Accueil

9h30-10h Discours d’ouverture et mot d’introduction

10h-11h Keynote Speaker: Malcolm Andrews, Fiction on a Drip-Feed: Dickens and Serialisation

11h-12h15 Session 1 : Matérialité et médium, l’objet livre en série

– Michèle Haenni, Sérialité de l’oeuvre de Michel Butor.

– Côme Martin, Quand le feuilleton s’enraye : intégrales tronquées et séries interrompues en bande dessinée.

12h15-14h : pause déjeuner

Séances de l’après-midi, amphithéâtre de la MSH-Alpes

14h-15h15 Session 2 : Idéologie et imaginaire collectif

– Emilie Roman, Sérialité monumentale et imaginaire collectif: D.C. comme espace de domination idéologique.

– Charline Bourcier-Doyer, Emprunt, appropriation et transposition dans le processus pictural de la série.

15h15-16h30 Session 3 : Les mécanismes de la réception

– Noémie Fargier, Mesures de l’envoûtement. Série, répétition et dédoublement dans Dance de Lucinda Childs et Rosas danst Rosas d’Anne Teresa De Keersmaeker.

-Blodwenn Mauffret, La sitcom : le rire séquentiel et la domination idéologique – Étude sur la série Friends (1994-2004).

16h30 pause-café

 

VENDREDI 29 MAI

Matin, amphithéâtre MSH-Alpes

9h-9h30 Accueil

9h30-10h45 Session 4 : le même et le multiple

– Arnaud Laimé, Perversion et subversion dans l’œuvre de Jacques Abeille/Léo Barthe : pour une poétique de l’imaginaire sériel.

– Martial Martin, Battlestar Galactica reloaded : Clonage imaginaire et sérialité.

10h45-11h00 pause-café

 11h00-12h15 Session 5 : Clins d’œil, clichés et répétitions : la création d’un univers de références

– Hervé de La Haye, Éternel retour : échos, reflets, réitérations dans Les Mondes engloutis.

– Nikol Dziub, Arabesques narratives et textes-phénix : le voyage-feuilleton et son antidote.

12h15-13h30 pause déjeuner

Après-midi, amphithéâtre MSH-Alpes

13h30-15h15 Session 6 : Répétition et infini : la question du temps dans les séries télévisées

– Olivier Chopin, L’intelligence en échec : temporalité, circularité et figuration du renseignement dans la série Rubicon.

– Laurence Picano-Doucet, Du temps réel au temps imaginaire dans la série Once Upon a Time.

– James Dalrymple, ‘Living in Harmony?’ The Prisoner and the ‘out-of-genre experience’.

15h15-15h45 pause-café + Conclusion


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.