Le livre dans le jeu : Scratches

 

Passionnée par Serena, j’ai joué à Scratches, également développé par Agustin Cordes et sorti en 2007 en Europe.

 

Le personnage principal de ce jeu point and click d’horreur inspiré des œuvres de Lovecraft est un écrivain d’histoires d’horreur qui se rend dans un vieux manoir pour finir son dernier livre. La représentation de la littérature passe donc d’abord par la représentation d’un auteur, qu’incarne le joueur, et notamment par sa volonté farouche de découvrir les mystères que cache la vieille bâtisse.  

2014-10-04_00011

Machine à écrire de l’auteur

2014-10-04_00010

Une page de son roman

Comme beaucoup d’écrivains fictionnels (et comme encore plus de protagonistes de jeux vidéo), l’auteur tient un journal qui résume ses actions et ses découvertes.

2014-10-04_00002

 Les autres formes d’écrits sont majoritairement des journaux et des lettres.

 2014-10-04_00009

 2014-10-05_00008

Lire les journaux et les lettres permet de récolter des informations, que le joueur doit retenir et réutiliser au moment opportun. Le livre est aussi représenté dans sa matérialité comme lieu où dissimuler des objets. Ainsi, lorsque le joueur ouvre la Bible, il voit d’abord des pages de texte, avant de trouver un objet qui lui permettra de découvrir un endroit secret. 

2014-10-05_00007

2014-10-05_00004

2014-10-05_00005

2014-10-05_00006

Enfin, le jeu cache aussi dans les livres des indices d’intertextualité à l’intention du joueur (et non du personnage qu’il incarne), comme la mention du livre De Vermis Mysteriis, qui fait référence à l’oeuvre de Lovecraft. 

52-scratches057

Finalement, il faut préciser que si le jeu s’ancre dans une culture littéraire, l’environnement fictionnel est aussi parsemé de peintures, servant à la fois à l’instauration d’une ambiance dérangeante et à la reconnaissance de l’héritage des arts visuels.  Des tableaux de grands maîtres  sont ainsi reproduits, comme Les Epoux Arnolfini de Van Eyck.

vaneyck 29-scratches047


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.