Archives de catégorie : Colloques

Colloque : Intermédialité et transmédialité dans les pratiques artistiques contemporaines (Gênes, 13-14 novembre 2015)

Présentation

Dans les dernières décennies du XXe et au début du XXIe siècle, on assiste à une augmentation de la production d’œuvres dans les domaines de la littérature, des arts visuels et des nouveaux médias, où la circulation entre les pratiques joue un rôle important sinon prépondérant. Hybridation, intermédialité, transmédialité, multimédialité, intersémioticité sont les termes qui nous permettent de désigner l’entrecroisement de ces pratiques où se multiplient les emprunts entre cinéma, photographie, art numérique, art vidéo, littérature, etc., quoique la distinction conceptuelle entre chacune de ces notions ne soit encore tout à fait consolidée. Ce colloque se propose de développer une réflexion autour de l’usage de ces notions à travers un débat théorique entre diverses approches disciplinaires.

Université de Gênes (Italie), les 13 et 14 novembre 2015.

Programme

13 NOVEMBRE Biblioteca di Filologia classica (via Balbi 4, III piano)

9.30 Ouverture et salutations

Pour une esthétique de la création transmédia

10.00 Jean-Pierre COMETTI (U. Aix-Marseille) L’intermédialité en contexte

10.30 Davide DAL SASSO (U. Torino, Labont) Intermedialità, ibridazioni e regole per la creazione artistica

10.50 Dario CECCHI (U. Roma La Sapienza) Immagine dinamica e medium del fumetto

11.10 Camille DEBRABANT (U. Paris 1) L’actualité du médium dans le discours critique de l’histoire de l’art

11.30 Discussion et pause

L’exposition des dispositifs transmédiaux

12.00 Danièle MÉAUX (U. Saint-Etienne) L’image installée

12.20 Frédérique VILLEMUR (ENSA-Montpellier) Thomas Clerc Pierre Huyghe / L’écrivain timekeeper en situation d’exposition

12.40 Discussion et pause

Du texte à l’image et retour : pratiques de l’intermédialité

14.30 Carola BARBERO (U. Torino, Labont) Di che cosa tratta la letteratura?

15.00 Jessy NEAU (U. Poitiers) L’adaptation dans la culture intermédiatique : valeur systémique et valeur sémiotique

15.20 Matteo MARTELLI (U. Urbino) Spazi d’autore: geografie contemporanee dal testo all’immagine (e ritorno)

15.40 Annalisa BERTONI (ESBA-Nîmes – U. Paris 1) Nulle part quelque d’Éric Suchère

16.00 Discussion et pause

16.30 Bernard VOUILLOUX (U. Paris IV Sorbonne) Des concepts de médium(s) et de média(s) dans l’étude des arts

17.00 Discussion

17.30 Performances : Jérôme GAME, écrivain

Slide Show, une lecture-performance

Cesare VIEL e il Pubblico Dormitorio Massuero & figli e Giacomo REVELLI Vie di Fuga

14 NOVEMBRE Aula magna (via Balbi 2, II piano)

Dispositifs transmédiaux et utilisateurs interactifs, enjeux socio-culturels

9.30 Roberto DIODATO (U. Cattolica, Milano) Intermedialità e interattività. Per un’ontologia della relazione

10.00 Denis MELLIER (U. Poitiers) Hitchcock fiction : circulation, convergence, dispersion

10.20 Aurélia GOURNAY (U. Paris 3) Intermédialité et transmédialité dans les séries Sherlock et Jekyll de Steven Moffat : entre réécriture et métafiction, émergence de mythes 2.0

10.40 Pascal MOUGIN (U. Paris 3) Le fictionnisme transmédia : des propositions hors contrat ?

11.00 Discussion et pause

11.30 Annick GIRARD (Collège militaire royal de Saint-Jean, Montréal) Musique classique et Flash Mob : hommage cultiste 2.0 et transmédialité(s)

11.50 Noémie FARGIER (U. Paris 3-CNRS) Plug in reality

12.10 Discussion et pause

Dispositifs hybrides, enjeux pour la création

14.10 Emmanuel MOLINET (U. Lorraine) La culture hybride comme vecteur. Intermédialité et transmédialité dans l’art actuel

14.30 Frédéric MATHEVET (U Paris 1/ CNRS) Enjeux de l’intersémioticité et de l’intermédialité dans l’écriture et l’interprétation de la partition graphique

14.50 Bastien DARET (U. Paris 3) Étude des stratégies immersives d’une forme de narration transmédiatique, le blockbuster hollywoodien

15.10 Discussion et pause

15.40 Laura SANTINI (U. Genova) Romanzo e nuove tecnologie: dalla parte del libro/codex

16.10 Bruna DONATELLI (U. Roma Tre) Philippe Druillet interprète de Salammbô : bande dessinée, performance, jeu vidéo et peinture

16.30 Discussion

17.00 Clôture du colloque

Comité scientifique

Elisa BRICCO (Université de Gênes, Dip.LCM)

Michaela BÜRGER (Université de Gênes, Dip.LCM)

Jean-Pierre COMETTI (Université d’Aix-Marseille)

Nicola FERRARI (Université de Gênes, Dip.LCM)

Céline FLÉCHEUX (Université de Paris 7)

Marcello FRIXIONE (Université de Gênes, DAFIST)

Oscar MEO (Université de Gênes, DAFIST)

Luisa MONTECUCCO (Université de Gênes, DAFIST)

Nancy MURZILLI (Université de Gênes, Dip.LCM/IFI)

Magali NACHTERGAEL (Université de Paris 13)

Laura QUERCIOLI (Université de Gênes, Dip.LCM)

Chiara ROLLA (Université de Gênes, Dip.LCM)

Bernard VOUILLOUX (Université de Paris IV Sorbonne)

Comité d’organisation

Elisa BRICCO,

laria BOEDDU

Alessandro BRUZZONE

Michaela BÜRGER

Anna FOCHESATO

Marcello FRIXIONE

Oscar MEO

Luisa MONTECUCCO

Valeria MOSCA

Nancy MURZILLI

Laura QUERCIOLI

Chiara ROLLA

Laura SANTINI

Programme de la journée d’étude « Genres littéraires et fictions médiatiques » (17 novembre 2015)

TERM v5 réduit 3

Voici le programme de la journée d’étude doctorale que Nicolas Perez Prada et moi-même organisons le mois prochain à l’université de Limoges. Annoncé à la toute récente assemblée générale de l’Association des Chercheurs en Littératures Populaires et Culture Médiatique (LPCM, assemblée tenue le 8 octobre dernier), l’événement promet d’être passionnant ! Je vous laisse juger…

Outre les cinq doctorants d’horizons variés qui viendront présenter leurs travaux, nous aurons le plaisir d’accueillir Matthieu Letourneux (MCF HDR, Paris Ouest Nanterre La Défense), spécialiste des littératures populaires et des questions de sérialité et de transmédialité, pour une grande conférence de clôture.

Venez nombreux et faites de la pub !

Genres littéraires et fictions médiatiques

Journée d’étude organisée à l’université de Limoges

Le 17 novembre 2015

par Aurélie Huz et Nicolas Perez Prada

avec le soutien de l’équipe d’accueil EHIC et de l’école doctorale LPAH

 

 

9h00 : Accueil des participants

9h30 : Introduction par Aurélie Huz et Nicolas Perez Prada

Session 1 – Du merveilleux scientifique à la science-fiction : pratiques, techniques et imaginaires d’un genre médiatique

Modérateur : Irène Langlet

10h-10h35 : Clément Hummel (Doctorant, université de Caen Normandie), « Pour un imaginaire (mythique) de la fiction de genre d’avant-guerre, La Brigade chimérique de Serge Lehman »

10h35-11h10 : Aurélien Mérard (Doctorant, université de Bordeaux – Montaigne), « De l’image-fiction comme protocole d’expérimentation »

11h10-11h45 : Élodie Hommel (Doctorante, ENS Lyon), « Prolonger le plaisir de la lecture : regarder, jouer et interagir en science-fiction et fantasy »

Déjeuner

 

Session 2 – Transpositions, circulations, appropriations : le genre dans tous ses médias

Modérateur : Natacha Levet

14h-14h35 : Bounthavy Suvilay (Doctorante, université Paul-Valéry Montpellier 3), « Quand la série animée s’éloigne du shōnen manga original : études des récits inédits dans le media mix Dragon Ball »

14h35-15h10 : Yannick Kernec’h (Doctorant, université Rennes 2), « Lorsque le jeu vidéo s’empare du western ; spécificités d’une réappropriation générique »

Pause

Session 3 – Conférence de clôture

15h30-16h30 : Matthieu Letourneux (PR, université Paris Ouest Nanterre La Défense), « Les genres populaires dans le jeu des sérialités médiatiques »

16h30-17h : Questions et discussions

Informatiques pratiques :

Contact : aurelie.huz – at – unilim.fr ; nicolas.perez-prada – at – etu.unilim.fr

Lieu : Université de Limoges, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, 39E rue Camille Guérin, bâtiment C, amphi 4.

Accès : Depuis la gare, bus n° 10, direction Ch. Le Gendre, arrêt Vanteaux.

Retrouvez l’annonce du programme sur fabula : http://www.fabula.org/actualites/journee-d-etude-genres-litteraires-et-fictions-mediatiques_70593.php.

Colloque Formes contemporaines de l’imaginaire informatique : le programme

Voici le programme du colloque sur les formes contemporaines de l’imaginaire informatique dont nous avions déjà parlé ici.

 

Formes contemporaines de l’imaginaire informatique

Colloque organisé du 7 au 9 octobre 2015 à l’Université Paul-Valéry Montpellier,

dans le cadre des travaux du centre de recherche RIRRA21, par Cédric Chauvin et Éric Villagordo

À l’occasion de ce colloque se tiendra l’assemblée générale 2015 de l’association LPCM

 

Mercredi 7 octobre

13h30 Accueil des participants

14h00 Présentation du colloque par Marie-Ève Thérenty, Cédric Chauvin et Éric Villagordo

14h30 Conférence inaugurale d’Isabelle Krzywkowski (Université Stendhal – Grenoble 3), « L’ordinateur n’est pas une machine. À Jean-Pierre Balpe »

15h30 Discussion et pause

 

Séance 1. Imaginaire informatique et société

16h00 Jean-Paul Fourmentraux (Université Aix-Marseille), « Création numérique et médiactivisme »

16h30 David Peyron (Université Jean Moulin Lyon 3), « L’évolution de la figure du geek dans la fiction

17h00 Discussion

 

18h00 Séance de cinéma, Utopia (Montpellier)

 

Séance 2. Spatialités cyberpunk

9h30 Henri Desbois (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), « Des cités hallucinées à la grille invisible, William Gibson et les métamorphoses du cyberespace »

10h00 Simon Bréan (Université Paris 4 – Sorbonne), « Hanter la machine : reconquêtes de la conscience humaine dans le cyberpunk à la française »

10h30 Isabelle Périer (Université du Maine), « Jouer dans un monde informatisé, ou l’imaginaire informatique dans les jeux de rôle cyberpunk »

11h00 Discussion et pause

 

Séance 3. Imaginaire des langages informatiques

11h30 Philippe Birgy (Université Toulouse – Jean Jaurès), « Les artifices de la pensée dans Permutation City de la pensée dans Permutation City de Greg Egan »

12h00 Irène Langlet (Université de Limoges), « Code is poetry »

12h30 Discussion et pause-déjeuner

 

Séance 4. Images d’hybrides

14h00 Bounthavy Corbaux-Suvilay (Université Paul-Valéry Montpellier 3), « L’âme des machines dans The Ghost in the Shell»

14h30 Maxence Duarte (Université de Rouen), « Les super-ordinateurs des comic books américains : de l’homme-machine à l’homme-virtuel »

15h00 Discussion et pause

 

Séance 5. Imaginaire informatique et représentations du réel contemporain

15h30 Florence Thérond (Université Paul-Valéry Montpellier 3), «  L’ordinateur intime »

16h00 Natacha Levet (Université de Limoges), « Polar français et imaginaire informatique »

16h30 Sébastien Candelon (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), « L’évolution de l’informatique dans l’univers terroriste des blockbusters américains»

17h00 Discussion

 

17h30 Assemblée générale 2015 de la LPCM

 

19h30 Rencontre avec Claude Ecken et Laurent Genefort, animée par Natacha Vas-Deyres (Université Bordeaux Montaigne) et Olivier Legendre (Librairie Sauramps, Montpellier), suivie d’un banquet (Brasserie Le Dôme, Montpellier)

 

Séance 6. L’éros informatique

9h30 Jean-Christophe Valtat (Université Paul-Valéry Montpellier 3), « La M-à-J des femmes : Il grande ritratto (1953), Galatea 2.2 (1995) »

10h Bruno Dupont (Université de Liège), « “KOMM – PROGRAMMIERE MICH / ICH LIEBE DICH !” Sensualité et érotique de l’ordinateur en littérature allemande »

10h30 Anthony Masure (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Pia Pandelakis (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3), « Machines désirantes : des sexbots aux OS amoureux »

11h00 Discussion et pause

 

Séance 7. Informatique, magie et archaïsme

11h30 Anne Besson (Université d’Artois), « « Magie du numérique : l’ordinateur comme boîte à merveilles »

12h00 Arnaud Despax (Université Toulouse – Jean Jaurès), « « Les consoles de l’éternel, à l’ombre des ordinateurs : Les cordelettes de Browser de Tristan Garcia »

12h30 Pause-déjeuner

 

Séance 8. Les jeux vidéo et leur représentation

14h30 Christian Reyns-Chikuma (University of Alberta), « Les Technopères : BD, SF et mondes virtuels »

15h00 Hélène Sellier (Université de Limoges), « Le personnage jeu vidéo dans la littérature contemporaine »

15h30 Discussion et pause

 

Séance 9. Réflexivités du jeu vidéo

16h00 Thierry Serdane (Université Paul-Valéry Montpellier 3), « The Stanley Parable : questionner une pseudo-

16h30 Estelle Dalleu (Université de Strasbourg), « hacking > < jeu vidéo »

17h00 Discussion et clôture du colloque

Conférence : « Mais c’est bien plus que du polar »

CONFÉRENCE GRAND PUBLIC « MAIS C’EST BIEN PLUS QUE DU POLAR… ? » LE JEUDI 28 MAI 2015 À 19H À LA BFM


INVITATION : CONFERENCE GRAND PUBLIC
entrée libre et gratuite dans la mesure des places disponibles


Mais c’est bien plus que du polar…
jeudi 28 mai 2015, à 19h
BFM, 2 place Aimé Césaire
Limoges
par Natacha Levet


Depuis quelques années déjà, 1 livre sur 4 vendu en France est un polar. Sous cette étiquette commode de polar se cache une production hétérogène, qui rassemble aussi bien les thrillers de Dan Brown ou de Marry Higgins Clark que les romans noirs d’Antoine Chainas et les polars politiques des auteurs scandinaves. Et si l’on s’arrêtait, une fois n’est pas coutume, sur les romans noirs français ? De Léo Malet à Antoine Chainas en passant par Jean-Patrick Manchette, beaucoup de chemin a été parcouru. Le roman noir français, saisi aujourd’hui, permet de poser de nombreuses questions. Tout d’abord, est-il vraiment du récit policier ? Historiquement, la production française s’enracine dans des familles, qui pour être proches, n’en sont pas moins différentes. Ensuite, le polar français est-il spécifique ? Quoi de commun entre le polar « amerloque » de la Série Noire de 1946, le néopolar des années 1970 et 1980 et le roman noir d’Antoine Chainas ou d’Hervé Le Corre aujourd’hui ? Enfin, qu’en est-il du statut du roman noir dans le paysage littéraire français ? Est-il toujours ce mauvais genre si décrié ? Est-il au contraire si légitime que certains le disent ? Comment certains auteurs parviennent-ils à s’échapper des collections spécialisées ? Ont-ils vraiment réussi à écrire plus que du polar ?



Conférencier :
Natacha Levet est maître de conférences en littérature à l’Université de Limoges, en poste à l’ESPE de l’Académie de Limoges (ex-IUFM) depuis 2007. Au sein de l’EHIC (Espaces Humains et Interactions Culturelles), elle travaille sur le genre policier (roman noir, fictions policières, fictions holmésiennes) et sur la littérature de jeunesse, plus précisément la littérature destinée aux adolescents. Mots-clés : fiction policière, roman noir, roman Young Adult, polar jeunesse, circulation transnationale des fictions populaires.
Publication : Sherlock Holmes. De Baker Street au grand écran, Autrement, 2012.

Colloque « Imaginaire sériel » (Grenoble, 28-29 mai)

1582-architecture-design-muuuz-web-magazine-blog-photographies-art-serie-Amsterdam-Ile-de-Re-New-York-Prague-Paris-wall30-anne-laure-maison-2Le colloque fait suite à une série de séminaires organisés à l’université Stendhal (octobre 2013 – décembre 2014), et dont l’objectif était de proposer une réflexion sur le rapport entre la série télévisée et le mythe. Il vise à élargir ce questionnement de façon à interroger l’impact de la sérialité sur notre imaginaire.

Pour info, retrouvez l’appel à communication ici.

Le carnet de recherches en ligne « Mythes et séries télévisées » propose des comptes-rendus des séances du séminaire.

 

Programme

 

JEUDI 28 MAI

Séances du matin, salle Jacques Cartier, LANSAD

8h30-9h30 Accueil

9h30-10h Discours d’ouverture et mot d’introduction

10h-11h Keynote Speaker: Malcolm Andrews, Fiction on a Drip-Feed: Dickens and Serialisation

11h-12h15 Session 1 : Matérialité et médium, l’objet livre en série

– Michèle Haenni, Sérialité de l’oeuvre de Michel Butor.

– Côme Martin, Quand le feuilleton s’enraye : intégrales tronquées et séries interrompues en bande dessinée.

12h15-14h : pause déjeuner

Séances de l’après-midi, amphithéâtre de la MSH-Alpes

14h-15h15 Session 2 : Idéologie et imaginaire collectif

– Emilie Roman, Sérialité monumentale et imaginaire collectif: D.C. comme espace de domination idéologique.

– Charline Bourcier-Doyer, Emprunt, appropriation et transposition dans le processus pictural de la série.

15h15-16h30 Session 3 : Les mécanismes de la réception

– Noémie Fargier, Mesures de l’envoûtement. Série, répétition et dédoublement dans Dance de Lucinda Childs et Rosas danst Rosas d’Anne Teresa De Keersmaeker.

-Blodwenn Mauffret, La sitcom : le rire séquentiel et la domination idéologique – Étude sur la série Friends (1994-2004).

16h30 pause-café

 

VENDREDI 29 MAI

Matin, amphithéâtre MSH-Alpes

9h-9h30 Accueil

9h30-10h45 Session 4 : le même et le multiple

– Arnaud Laimé, Perversion et subversion dans l’œuvre de Jacques Abeille/Léo Barthe : pour une poétique de l’imaginaire sériel.

– Martial Martin, Battlestar Galactica reloaded : Clonage imaginaire et sérialité.

10h45-11h00 pause-café

 11h00-12h15 Session 5 : Clins d’œil, clichés et répétitions : la création d’un univers de références

– Hervé de La Haye, Éternel retour : échos, reflets, réitérations dans Les Mondes engloutis.

– Nikol Dziub, Arabesques narratives et textes-phénix : le voyage-feuilleton et son antidote.

12h15-13h30 pause déjeuner

Après-midi, amphithéâtre MSH-Alpes

13h30-15h15 Session 6 : Répétition et infini : la question du temps dans les séries télévisées

– Olivier Chopin, L’intelligence en échec : temporalité, circularité et figuration du renseignement dans la série Rubicon.

– Laurence Picano-Doucet, Du temps réel au temps imaginaire dans la série Once Upon a Time.

– James Dalrymple, ‘Living in Harmony?’ The Prisoner and the ‘out-of-genre experience’.

15h15-15h45 pause-café + Conclusion

Vidéos en ligne : La littérature de jeunesse dans la culture médiatique

Une série de conférences passionnantes sur la littérature jeunesse dans la culture médiatique est disponible sur Youtube. Il s’agit des communications présentées en septembre dernier lors du colloque « La littérature de jeunesse dans le jeu des cultures matérielles et médiatiques : circulations, adaptations, mutations » (Paris XIII, 24-26 septembre 2014) organisé par Matthieu Letourneux et Mathilde Lévêque (cf. l’appel relayé sur Populeum ici). Voici les liens vers les vidéos :

Natacha Levet — La bande annonce en littérature jeunesse 

Isabelle Perier — Le jeu de rôle : une autre forme de littérature de jeunesse ?

Coralie David — Jeux de rôle et écriture fictionnelle.

Matthieu Freyheit — Un coup de dé jamais n’abolira la lecture !

Jérôme Larre : Le jeu de rôle, fils illégitime ou prolongement de la littérature de jeunesse ?

Nathanaël Walbled — L’hétérotopie de Disneyland

Bertrand Ferrier — Qu’est-ce que Le Petit Prince ? 

Pascale Garnier : Star Wars à l’école maternelle 

Eurielle Gobbe-Mevellec : De l’intermédialité à l’hypermédialité de l’album de jeunesse contemporain 

Mélanie Bourdaa — « I am not a Tribute »

Anne Besson — Après Harry, la seconde vie transmédiatique de Poudlard

Stéphane Benassi — Le livre comme figure de la sérialité télévisuelle

Vincent Berry — Des romans de « World of Warcraft » aux adaptations de « Loup solitaire »